Breizh Fightlab

Quel guide (gate) choisir pour son stick arcade ? Carré, octogonal ou rond

Le guide est une partie en plastique le plus souvent transparent (mais résistant !) qui vient se fixer à la base d’un joystick. Interchangeable sur tous les modèles de joysticks haut de gamme, la forme de cette pièce détermine en partie le maniement et le feeling d’un joystick. Il en existe de 3 sortes : carré, rond et octogonal, chacun proposant des caractéristiques particulière. C’est donc tout naturellement que nous vous laissons le choix de customiser cette pièce sur votre stick Bzh FightLab !

Le guide carré : le classique

illustration d'un guide carré pour stick arcade

Dans nos contrés occidentales les gates carrées sont indéniablement les plus répandues, et pour cause elles sont de base montées sur les joysticks Sanwa JLF qui équipent l’immense majorité des fightsticks vendus dans le commerce : Qanba, Hori, Madcatz, Razer et autres utilisent tous pour la plupart un joystick de la série JLF de chez Sanwa sur leur modèles, et lorsqu’ils proposent des joysticks alternatifs estampillés de leur propre marque (on pense à Hori et Razer notamment) les guides sont également carrés par défaut.

Si vous êtes un joueur qui se déplace même occasionnellement (au stunfest par exemple ? 😉 c’est un paramètre à prendre en compte : asseyez-vous à une borne Astro city dans un bar gaming ou faites-vous prêter un stick par un confrère à l’occasion d’un tournoi et vous pouvez être sûr que le joystick sur lequel vous devrez jouer sera équipé d’un guide carré.

Au niveau du maniement le guide carré à une particularité notable : la distance de buté entre haut / bas, gauche / droite et les diagonales n’est pas la même (observez le schéma). Cette distance légèrement supérieure pour atteindre les bords en diagonale est souvent perçue comme déroutante pour ceux qui débutent dans le maniement des sticks arcade : c’est d’ailleurs souvent source de ratés de manipulation et il faudra travailler un peu votre mémoire musculaire pour rentrer proprement les double quarts de cercle par exemple.

Le guide octogonal : à équidistance des 8 directions

illustration d'un guide octogonal pour stick arcade

Bien que moins commun que le guide carré, l’octogonal est généralement apprécié : les quarts de cercle et autres manipulation sont plus fluides et surtout la problématique des distances entre les diagonales et les directions neutres disparait. Goutez à sa maniabilité et il sera difficile de revenir sur un guide carré !

Il faut également noter que ce qui constitue sa qualité et également considérée par une partie des joueurs de versus comme son plus grand défaut : en mettant à distance égale les directions H/B/G/D et les diagonales, on allonge la course du joystick vers H/B/G/D ce qui réduit légèrement la réactivité pour rentrer ces inputs ! Problématique pour les habitués de la gate carrée qui voudront relever leur personnage en garde haute. On peut toutefois atténuer cette spécificité en bricolant le bas de la tige du joystick.

Le guide rond : étonnant et peu commun

illustration d'un guide rond pour stick arcade

S’il y a bien un type de joysticks qu’on ne voit jamais c’est celui-là ! Dépourvu de tout repère, un guide rond mets votre mémoire musculaire à rude épreuve ! Seule l’expérience et le son des clics sur les interrupteurs vous permettra de savoir quel type d’input vous êtes en train de réaliser, d’où l’impopularité de ce système. Il n’y à notre connaissance que les joysticks coréens à poire de livrés en série avec un guide rond, et encore, une partie des utilisateurs le remplacent d’ailleurs par un octogonal.

Très déroutant dans sa maniabilité, un stick équipé d’un guide rond ne sera réellement adapté qu’à une poignée de jeux, bien qu’une partie des joueurs légendaires de Tekken en utilise. C’est par ailleurs sans doute un bon choix pour mouliner des 360 et des 720 dans les liens avec Zangief.

Retour en haut